Voir l'image en grand

Retour sur évènement

Du 27 janvier 2018 au 10 février 2018

Tarifs : Gratuit

La messe des laboureurs, une tradition

C'est l'église de Beaulieu qui a accueilli les paroissiens de Saint-Joseph-des-deux-Rives pour la messe des laboureurs célébrée par le père Robert Lokiatolo-Muntu : assisté du Père Joseph et de trois enfants de chœur.

Il s’agit là d’une coutume très ancienne que peu de paroisses ont gardée. Dans les premiers temps, les fidèles apportaient eux-mêmes à l'offrande le pain et le vin qui devaient être consacrés. L'usage voulait que l'on envoie du pain bénit, dans sa paroisse, aux parents et aux amis que l'on voulait honorer

. Chaque famille, à tour de rôle, offrait le pain bénit. Cette tradition rappelant aussi le miracle de la multiplication des pains se pratiquait ainsi : chaque dimanche un paroissien distribuait le pain bénit à l'assemblée des fidèles en réservant le chanteau (partie distincte coupée à même ce pain) à son voisin qui donnerait le pain bénit le dimanche suivant.

Depuis de nombreuses années alternativement entre Têche et Beaulieu, une famille offre le Pain béni symbolisant le fruit du travail des hommes et femmes de la campagne. C’est la famille de Marie-Claire Laurent qui offrait le pain, cette année. Juste avant l’eucharistie, les offrandes ont été apportées à l’autel en procession puis le Père Lokiatolo-Muntu a béni le pain qui a été distribué aux fidèles à la sortie de la messe.

Marie-Claire Laurent a passé le crochon à la famille de Christiane et Michel Glénat de Têche pour l’année prochaine.

Les coordonnées

  • Adresse
    • 38470 Beaulieu
Retour à la liste
Ajouter un commentaire

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

msgDefautDepot
Captcha antispam

Partage

 |